Rémy HUBERT

Rémy HUBERT

Rémy Hubert originaire de Rennes, claviériste, débute son parcours musical au sein du groupe ONIRIS. Leur musique qualifiée de rock progressif séduit le producteur Laurent Thibault qui leur permettra d’enregistrer leur album au célèbre studio « Le Château d’Hérouville ».
Après quelques concerts et une situation qui n’offrent pas les conditions recherchées pour exploiter ce genre de musique, il s’engage vers un horizon plus rock. Nouvelle rencontre, changement de style. Deux amis, fondateur du groupe les NUS, lui demandent d’intégrer la place de claviériste. Beaucoup de concerts et une signature chez RCA laisseront une histoire peu commune pour ce genre de musique Rock dans le paysage Français. Sa couleur sonore et son impact sur scène auront quelques influences sur des personnes comme MIOSSEC et sur le groupe NOIR DESIR qui reprendra un titre «Johnny colère ».

Son expérience musicale forgée par ces deux groupes l’entraîne vers la composition. Il décide, pour réaliser son projet, de faire appel à trois musiciens qui donneront jour à cette nouvelle aventure sous le nom de DYNAMO. Au chant et aux claviers, il s’entoure d’un auteur qui lui écrit des textes cousus mains sur ses mélodies. Sa musique pop et éclectique lui donnera l’occasion de jouer et d’autoproduire trois albums.
Une grande pause musicographique l’entraîne vers une autre discipline artistique : le théâtre. Mais de nouvelles énergies surgissent par l’influence d’un ami guitariste qui lui propose de partager des sessions autour de deux musiciens. Des idées se cristallisent, un cinquième membre rejoint ce collectif. Cela donnera naissance à MESS-KA. Leur musique expérimentale et leur recherche sur l’improvisation scelleront un album autoproduit.

Une autre formule centrée sur l’instrumentale change sa trajectoire mais continue d’être partagée avec le batteur de MESS-KA. Un nouveau bassiste suivi d’un flûtiste-saxophoniste composent ce nouveau band au nom de TAHO. Par le mystère de l’écho musical, il recroise le chemin de Laurent Thibault. Une nouvelle collaboration pour réaliser un album se met en place.
Avec le soutien de ses nouveaux amis musiciens, il produit ce nouvel opus qui sortira pour cette année 2015. Reformation du groupe LES NUS au sein duquel il produit l’enregistrement et le DVD du concert donné, à l’occasion des transmusicales 2014, dans l’emblématique club l’UBU. En coproduction avec Etienne Daho, le groupe sortira un nouvel album pour la rentrée 2015.